Témoignage anonyme : J’ai trop honte

Témoignage boulimie vomissements, se faire vomir, vomir pour maigrir, se faire vomir pour maigrir, boulimie vomitive, boulimie traitement, psy boulimie, psy tca, psychiatre tca, boulimie.com, témoignage boulimie

Bonjour, j’ai 33 ans. Voici le témoignage de mon combat contre les troubles du comportement alimentaires : anorexie puis boulimie avec vomissements.

j’ai commencé à souffrir d’anorexie à l’âge de 15 ans, j’étais en seconde, j’avais de bons résultats en classe.

A la fin de la seconde, je pesais 38 kg pour 1m60. Cela me convenait. J’étais finalement très mince. J’avais perdu 12 kg en 3 mois car un garçon que j’aimais bien m’avait trouvé un “gros cul”.

Mes parents se sont inquiétés. J’ai fait une aménorrhée pendant un an et demi. Mais j’ai eu la chance d’avoir une famille soudée et pour leur faire plaisir j’ai repris 5 kg. Ensuite, je suis restée à 45/46 kg.

Jusqu’au jour où j’ai “craqué” pour un dessert, puis 2, puis 3…

Et j’ai découvert le vomissement.

En fait, je vomissais très facilement, plus je mangeais, plus c’était facile. Cela a duré jusqu’à ma première grossesse à l’âge de 22 ans, où j’ai fait une pause. J’ai pris 15 kg en essayant de manger parfaitement pour que le bébé n’ait pas de carences.

Puis cela a recommencé.

J’ai 33 ans, 4 enfants en bonne santé. Je suis mère au foyer, heureuse en ménage, en bonne santé, du moins en apparence. Mais je vis la boulimie au quotidien sans que personne autour de moi ne le sache. J’aurais trop honte de “gaspiller de la nourriture”. C’est pour cela que mon témoignage sur la boulimie et les vomissements est important.


Lire l’article Honte et TCA : Briser le silence autour des troubles alimentaires

Sur Boulimie.com

Je sais aujourd’hui que c’est une maladie. Mais je pense aussi que c’est une question de volonté, de critères de beauté, de société. Et de toute façon, pour en sortir il faut le dire, j’ai trop honte.

À mon avis je vais vivre avec cette maladie pendant longtemps, jusqu’à ce que je sois mamie !

Je pèse maintenant 49 kg + ou – 2 kg. Je suis très prudente avec mes 4 filles à qui j’espère que cela n’arrivera jamais.

J’ai beaucoup de choses à dire. Je pourrais continuer longtemps ce témoignage sur la boulimie et les vomissements et je pense que beaucoup de gens sont comme moi. Il n’y a pas de secret : les filles que l’on voit se gaver tous les jours et qui ne prennent pas un gramme, si elles ne font pas de sport ou une autre activité physique, elles vomissent.

Je ne crois pas aux “naturels” maigres ou aux “gros” qui ne mangent rien. Il n’y avait pas de “gros” dans les camps de concentration.

Je souhaite rester anonyme et vous remercie pour ce site.

Articles recommandés

Rétablir la confiance après la boulimie
Lecture 11 minutes

Rétablir la confiance après la boulimie : 6 étapes clés pour des relations saines

La confiance est le pilier de toute relation saine et épanouissante. Cependant, traverser des périodes de troubles alimentaires tels que la boulimie peut ébranler ce fondement. Laissant derrière elle des…
Lire l’article
jours sans faim, vaincre l'anorexie, jours sans faim delphine de vigan, roman anorexie
Lecture 13 minutes

Vaincre l’anorexie : “Jours sans faim” de Delphine de Vigan

Dans le paysage littéraire contemporain, aborder des sujets aussi délicats et personnels que les troubles du comportement alimentaire (TCA) requiert une sensibilité et une compréhension profondes. "Jours sans faim" de…
Lire l’article
psychologue tca en ligne, psy tca, psy troubles alimentaires
Lecture 12 minutes

Psychologue TCA en ligne : Avantages et bonnes pratiques

Dans un monde où la santé mentale prend une place de plus en plus centrale dans nos vies, les troubles des comportements alimentaires (TCA) restent des défis complexes à surmonter.…
Lire l’article